Voyage entreprise – Koweit City

On part en voyage entreprise à Koweit City, une destination délaissée suite à la guerre, qui a renait de ses cendres vers la modernité.

Voyage entreprise Koweit City – la destination

Perchée à l’extrémité nord du golfe Persique, la ville de Koweït bénéficie d’un littoral magnifique, d’une architecture impressionnante et d’une pléthore d’excellents restaurants.

Malheureusement, elle a été maudite par de très mauvais voisins. À la suite de l’invasion du pays par l’Irak en 1990 et de l’orgie de pillages qui a suivi, la ville n’a plus rien de la grandeur confiante qui était la sienne autrefois.

Néanmoins, un rapide coup d’œil aux puissantes tours du Koweït, qui s’élèvent à 187 mètres au-dessus des eaux scintillantes du Golfe, suffit à montrer aux visiteurs que cette ville a de grandes ambitions.

Bien qu’elle ne soit pas aussi riche que ses voisins pétroliers, le Koweït n’est pas en reste en ce qui concerne le bling-bling, comme en témoignent les salles opulentes du bâtiment du Fonds arabe et les voitures de sport qui roulent dans la circulation.

Pour autant, le rythme de vie lent et le caractère légèrement plus introspectif des Koweïtiens en font une destination facile à vivre, riche en attractions culturelles fascinantes, parfaites pour passer quelques heures.

Parmi les meilleures, citons le Musée national, qui contient plus de 2 000 œuvres d’art islamique, dont la plupart ont été récupérées après la fin de la guerre du Golfe. Plus poignant encore, le Musée du souvenir, qui recrée les jours sombres de 1990 avec des détails poignants.

Les Koweïtiens, cependant, ne sont pas du genre à faire une fixation sur le passé et sont actuellement occupés à rendre tout ce qui se trouve dans leur ville (du magnifique aquarium à l’assortiment de restaurants à thème) plus grand et meilleur que partout ailleurs.

Qui, sinon un Koweïtien, pourrait conclure que ce qui manque au dîner, c’est la possibilité de le manger dans un boutre de la taille d’un paquebot ? Si le Koweït n’a peut-être pas le bling-bling d’Abu Dhabi ou l’histoire de Mascate, cette petite ville excentrique a de quoi faire tomber les préjugés.

Voyage entreprise Koweit City – quand partir

La ville de Koweït a un climat désertique chaud.

Avec des températures diurnes supérieures à 45°C (113°F), Koweït City connaît certaines des températures les plus chaudes au monde en été (de juin à septembre). Les mois de juin et juillet sont également marqués par des vents violents et de fortes tempêtes de poussière qui peuvent durer quelques jours.

L’automne (octobre à novembre) est également chaud avec des températures avoisinant les 30°C (86°F). De gros orages peuvent se produire de temps en temps, apportant du répit.

En hiver (de décembre à février), les températures baissent considérablement, entre 13°C (55°F) et 20°C (68°F). C’est la meilleure période pour visiter Koweït City. Entre novembre et février, c’est la saison des courses de chameaux. Rendez-vous au At-Atraf Camel Racing Club pour profiter de ce spectacle. En février, le festival Hala, qui dure un mois, anime la ville avec de la musique live, des récitals de poésie et de l’art.

Le printemps (de fin février à mai) est une autre période idéale pour visiter Koweït City. Les températures sont plus supportables et l’humidité est moins intense.

Voyage entreprise Koweit City – un peu d’histoire

L' »or noir » (le pétrole), découvert au Koweït au début du XXe siècle, a été le secret de la transformation spectaculaire de Koweït City, qui est passée d’une modeste ville perlière à un centre d’affaires international florissant. Aujourd’hui dominée par d’étincelantes tours d’acier et de verre, les premiers habitants n’ont trouvé à leur arrivée, en 1613, guère plus qu’une plage et une étendue de broussailles.

Lorsque les Bani Utubs sont arrivés en 1716, ils ont repris ce qui n’était qu’un village de pêcheurs endormi et l’ont transformé en une plaque tournante pour le commerce en provenance d’Inde et d’Extrême-Orient. En 1750, le Koweït était devenu une étape essentielle sur la route commerciale reliant Calcutta et Mascate à Bagdad, Alep et au-delà.

Le succès des Bani Utubs avait fait du Koweït une plaque tournante tentante et, en 1775, les marchands irakiens fuyant Bassora, alors assiégée par les Perses, ont ajouté à ses prouesses commerciales. La Compagnie britannique des Indes orientales a suivi, faisant du Koweït une étape clé sur ses routes commerciales, ce qui a contribué à accroître sa richesse.

Dans les années 1800, le Koweït était devenu si riche qu’on le surnommait « le Marseille de l’Orient » – une réputation et une réalité qui ont perduré jusque dans les premières années du XXe siècle. Bien que la Grande Dépression et les deux guerres mondiales aient réduit le commerce, les familles les plus riches, dont les Al-Ghanim et les Al-Hamad, sont restées parmi les familles les plus riches du monde jusque dans les années 1950.

C’est à cette époque que le pétrole a été découvert, donnant un nouvel élan à l’économie de la ville et conduisant à ce que les habitants décrivent comme un « âge d’or » pour le Koweït. Mais les années 1990 ont été marquées par des turbulences économiques dues à la chute des prix du pétrole et à la récession, tandis que l’invasion irakienne de 1990 a laissé une grande partie de la ville en ruines.

En mars 2003, le Koweït, désormais reconstruit, est devenu le tremplin de l’invasion anglo-américaine de l’Irak. La ville a également été le théâtre de manifestations inspirées du Printemps arabe en 2012. Néanmoins, le Koweït s’est bel et bien remis sur pied et est à nouveau ouvert aux affaires.

Le saviez-vous ?

  • Le Koweït a été un protectorat de la Grande-Bretagne de 1899 à 1961.
  • Les femmes koweïtiennes ont obtenu les pleins droits politiques en 2005.
  • L’île de Failaka au Koweït était un ancien comptoir commercial, avec des traces de peuplement datant du troisième millénaire avant Jésus-Christ.

voyage entreprise Koweit City

Toutes nos destinations:

Europe:
Amsterdam - Athènes - Barcelone - Berlin - Bilbao - Bruxelles - Copenhague - Dublin - Dubrovnik - Edimbourg - Florence - Helsinki - Ibiza - Kiev - Lisbonne - Londres - Malte - Milan - Montenegro - Moscou - Munich - Naples - Palma de Majorque - Prague - Porto - Reykjavik - Seville - Sofia - Stockholm - Tallinn - Valencia - Varsovie - Vienne -

Amériques + Caraïbes:

Buenos Aires - Calgary - Chicago - La Guadeloupe - La Havane - Las Vegas - Los Angeles - Miami - Montreal - New Orleans / Nouvelle Orléans - New York - Phoenix - Quebec - République Dominicaine - Rio de Janeiro - San Diego - San Francisco - Santiago - Sao Paulo - Vancouver -

Afrique:
Le Caire - Cape Town - Le Cap - Marrakech - Nairobi -

Asie:

Hanoi - Hong Kong - Jakarta - Pekin - Phnom Penh - Sri Lanka - Shanghai - Singapour - Mumbai (Bombay)

Moyen-Orient

Abu Dhabi - Amman - Jordanie - Koweit City - Beyrouth - Dubaï - Doha, Qatar - Eilat -

Pacifique et Océanie:

Auckland