voyage entreprise bucarest

Voyage entreprise – Bucarest

Nous organisons votre voyage entreprise à Bucarest en Roumanie, une destination faussement austère qui s’est réveillée à l’aube du 21ème Siècle. Suivez le guide!

Voyage entreprise Bucarest – la destination

Au premier coup d’œil, Bucarest est un mélange hétéroclite de bâtiments néoclassiques, de grands boulevards bordés d’arbres et d’immeubles d’habitation post-staliniens brutaux.

Remplie de lotissements communistes gris qui ont souvent été construits autour ou parfois au-dessus des détails architecturaux bourgeois les plus fins, il est difficile de concevoir que cette ville incomprise ait un jour inspiré le surnom de « Petit Paris ». Mais il y a beaucoup de rappels d’un passé glorieux, et aussi d’un avenir potentiellement glorieux.

Le bâtiment le plus symbolique de la culture roumaine, et le point de repère spirituel d’une nation, est l’Athénée. Construite au cœur de la ville dans les années 1880, cette magnifique salle de concert a vu de grands hommes politiques et scientifiques donner des conférences, des orchestres et des musiciens du monde entier venir s’y produire, et a présenté des expositions de grandes peintures et sculptures des maîtres des beaux-arts.

En creusant un peu plus profondément, vous trouverez rapidement d’autres survivants de la profanation architecturale communiste. On y trouve des chapelles de style byzantin et des maisons à clocher, tandis que les rues secondaires du centre historique abritent des magasins d’antiquités, des bars de caractère et des restaurants servant des plats français, italiens et transylvaniens.

Ailleurs dans le centre se trouvent les vestiges du XVe siècle de l’ancienne cour princière, construite par Vlad l’Empaleur. Selon le folklore local, c’est la façon dont il traitait ses ennemis (et les prisonniers dans les donjons) qui a donné naissance aux légendes du comte Dracula.

L’histoire plus récente peut être appréciée à Piata Revolutiei, la place au cœur de la révolution de 1989 qui a mis fin au règne du dictateur notoire Nicolae Ceausescu et de son épouse. En revanche, dans le nord chic, le vaste parc Herastrau, qui propose des promenades en bateau et un musée en plein air présentant des maisons roumaines traditionnelles, contraste avec cette place.

Depuis l’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne, le sentiment d’un nouveau dynamisme s’est répandu dans toute la ville, la population plus jeune revitalisant les vieux bâtiments et apportant une nouvelle vie à la capitale roumaine.

Voyage entreprise Bucarest – Quand partir

Bucarest a un climat continental tempéré avec quatre saisons distinctes.

Le printemps (avril à mai) est court et commence souvent en avril, mais c’est l’une des meilleures périodes pour visiter Bucarest car les températures sont relativement douces, avec une moyenne de 17°C (63°F) en mai. Cette saison est également riche en festivals et en événements, notamment le festival de musique électronique Rokolectiv et le festival de musique EUROPAfest.

L’été (de juin à août) est la haute saison, avec des journées chaudes mais aussi beaucoup de pluie, alors emportez un parapluie. Les températures atteignent souvent 30°C (86°F) en août. Vérifiez donc si l’hôtel dans lequel vous séjournez dispose de la climatisation.

L’automne (septembre à novembre) est agréable. La température maximale moyenne est de 25°C (77°F) en septembre, tandis qu’octobre est le mois le plus sec. Les températures chutent brusquement en novembre, descendant souvent à 1°C (34°F) en soirée.

L’hiver (de décembre à mars) est long et neigeux. Janvier est le mois le plus froid, avec un maximum moyen de 2°C (36°F) et des températures qui chutent souvent à -5°C (23°F).

Voyage entreprie Bucarest – un peu d’histoire

La capitale de la Roumanie était autrefois la principale ville du pays de Valachie, ce qui confère à Bucarest un passé fascinant remontant à 70 avant J.-C., lorsque la région a été colonisée par les peuples Geto-daciens.

Mais la ville n’est devenue célèbre qu’au 15e siècle, lorsque le célèbre clan Tepes a pris le contrôle de la ville. C’est à cette époque que Vlad Tepes, plus connu sous le nom de Vlad Dracula ou Vlad l’Empaleur, a pris l’habitude sanguinaire d’embrocher ses adversaires et les troupes ottomanes sur des piques.

Une grande partie de l’existence de la Valachie au 15e siècle a été dominée par des batailles permanentes avec les forces impériales d’Istanbul et, au 17e siècle, Bucarest elle-même était tombée. La fin des combats a apporté le commerce à la ville, qui est devenue l’une des villes les plus riches d’Europe lorsqu’elle a été nommée capitale de la Roumanie moderne en 1862.

D’autres succès sont à venir et, en 1900, Bucarest abrite tant de parcs élégants et de palais majestueux qu’elle est surnommée le Petit Paris.

Mais la chute de l’empire austro-hongrois et la montée des nazis ont entraîné le désastre pour Bucarest, qui a beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque la Roumanie, initialement neutre, a rejoint la guerre du côté de l’Axe. Un terrible tremblement de terre en 1940 a aggravé les dégâts et, à l’arrivée des Soviétiques en 1944, une grande partie de la ville avait disparu.

La reconstruction sous le régime communiste fut une affaire beaucoup moins élégante, Bucarest étant la proie d’affreux blocs staliniens. Certains d’entre eux se sont effondrés lors d’un autre tremblement de terre en 1977, mais le dictateur Nicolae Ceauşescu a veillé à ce que la reconstruction ultérieure se fasse également selon les principes de l’inspiration communiste.

En 1989, la Roumanie s’est libérée de la domination soviétique, mais pas avant l’exécution de Ceauşescu et de sa femme, sous les yeux de foules en liesse sur la place du Palais. Depuis lors, Bucarest a commencé à se réinventer, avec des temples du lucre modernes et étincelants qui rejoignent les blocs staliniens dans la ligne d’horizon de la ville.

Le saviez-vous ?

  • La première route de Bucarest, Drumul de Lemm, était connue sous le nom de « route de bois ».
  • Bucarest a reçu son premier bus en 1840, ce qui en fait un pionnier des transports publics.
  • Le Parlement roumain est le deuxième plus grand bâtiment de ce type au monde.

Contactez-nous pour en savoir plus sur ce voyage entreprise.

Toutes nos destinations:

Europe:
Amsterdam - Athènes - Barcelone - Berlin - Bilbao - Bruxelles - Bucarest - Copenhague - Dublin - Dubrovnik - Edimbourg - Florence - Helsinki - Ibiza - Kiev - Lisbonne - Londres - Malte - Milan - Montenegro - Moscou - Munich - Naples - Palma de Majorque - Prague - Porto - Reykjavik - Seville - Sofia - Stockholm - Tallinn - Valencia - Varsovie - Vienne -

Amériques + Caraïbes:

Buenos Aires - Calgary - Chicago - La Guadeloupe - La Havane - Las Vegas - Los Angeles - Miami - Montreal - New Orleans / Nouvelle Orléans - New York - Phoenix - Quebec - République Dominicaine - Rio de Janeiro - San Diego - San Francisco - Santiago - Sao Paulo - Vancouver -

Afrique:
Le Caire - Cape Town - Le Cap - Marrakech - Nairobi -

Asie:

Hanoi - Hong Kong - Jakarta - Pekin - Phnom Penh - Sri Lanka - Shanghai - Singapour - Mumbai (Bombay)

Moyen-Orient

Abu Dhabi - Amman - Jordanie - Koweit City - Beyrouth - Dubaï - Doha, Qatar - Eilat -

Pacifique et Océanie:

Auckland